Nicolas GOISQUE

Ma photo

retrouvez moi sur l'annuaire des photographes : http://www.annuaire-photographe.fr

Né en juin 1966 à Suresnes, j'ai passé mon enfance à Paris puis à Compiègne.
Mes études supérieures (commerce puis éducation spécialisée) ont été réalisées à Paris. 
Après deux années de coopération au Burkina Faso comme enseignant et animateur socio-éducatif, j'ai été durant 25 ans cadre dans le secteur médico-social (adultes en situation de handicap mental) . Depuis juin 2012 j'ai monté ma société NikoPhot et je fais professionnellement de la photographie sportive et événementielle. J'ai pris en octobre 2014 la rédaction en chef du site d'information sportive DIJON-SPORTnews.fr.avec lequel je collaborais depuis fin 2012
Marié et père de trois enfants, la famille habite la région dijonnaise après avoir vécu à Lille (59) et à Fougères (35). Mes photos sont prises dans leur très grande majorité sur des événements sportifs ou culturels ayant lieu en Côte d'Or



lundi 20 juin 2016

Crocofolie 2016 : les photos

                 Album photo des courses adultes de l'édition 2016 de la Crocofolie organisé par les coureurs sur routes de Côte d'Or, association chère à son sympathique président Eric Chavance. Un reportage NikoPhot de Philippe MAERTENS et Nicolas GOISQUE




Les photos



AVERTISSEMENT : LES PHOTOS SONT PROPOSEES A LA VENTE ET PROTEGEES PAR UN COPYRIGHT. LA COPIE EST STRICTEMENT INTERDITE ET VOUS EXPOSE A DES POURSUITES. MERCI DE RESPECTER LE TRAVAIL DU PHOTOGRAPHE


Départ du 26 km (127 photos)

départ du 10 km (243 photos)

une partie du 10 km à l'approche du dernier ravitaillement(105 photos)
http://www.focale.info/album/crocofolies-2016-le10-km-a-l-approche-du-dernier-ravitaillement

le 26 km à l'approche du dernier ravitaillement (536 photos )
http://www.focale.info/album/crocofolies-2016-le-26-km-a-l-approche-du-dernier-ravitaillement

AVERTISSEMENT : LES PHOTOS SONT PROPOSEES A LA VENTE ET PROTEGEES PAR UN COPYRIGHT. LA COPIE EST STRICTEMENT INTERDITE ET VOUS EXPOSE A DES POURSUITES. MERCI DE RESPECTER LE TRAVAIL DU PHOTOGRAPHE